Linguistisch-literaturwissenschaftliches Forschungsprojekt:

Das Wortspiel in der Sprecher-Hörer-Interaktion

Zuletzt aktualisiert am 03.08.2013

Wordplay and Metalinguistic Reflection –

New Interdisciplinary Perspectives /

Les jeux de mots et la réflexion métalinguistique – nouvelles perspectives interdisciplinaires

 

Eberhard Karls Universität Tübingen

International Conference / Colloque international

7-9 March 2013 / 7-9 mars 2013

 

Organised by / organisé par:

Dr. Esme Winter-Froemel (Romance Linguistics, University of Tübingen / Linguistique des langues romanes, Université de Tübingen)

Dr. Angelika Zirker (English Literary Studies, University of Tübingen / Littérature anglaise, Université de Tübingen)

 

 

Programme

Wednesday, March 6, 2013 / Mercredi 6 mars 2013

 

17:30

 

Wortspiel im Theater: Christian Hirdes (Sprachpoet)

(in German / en langue allemande)

 

 

Thursday, March 7, 2013 / Jeudi 7 mars 2013  

            

9:00

Welcome / Accueil

 

Types of Texts  & Authors  / Types de textes & auteurs (Part 1)

9:15

Matthias Bauer (Eberhard Karls Universität Tübingen): Secret Wordplay and What It May Tell Us

10:00

Martina Bross (Eberhard Karls Universität Tübingen): Wordplay in William Shakespeare’s Hamlet

10:45-11:15

Coffee break / Pause café

11:15

Patricia Oster-Stierle (Universität des Saarlandes, Saarbrücken): “Ne nous tutoyons plus, je t’en prie”. Le marivaudage, un “jeu de mots et du hasard”

12:00

Laélia Véron (ENS Lyon): La double communication et la compréhension du jeu de mots dans les œuvres littéraires : l’exemple de Balzac

12:45-14:00

Lunch / Déjeuner

14:00

Johannes Kabatek (Eberhard Karls Universität Tübingen): Wordplay and Discourse Traditions

 

Translation & Multilingualism  /  Traduction & multilingualisme

14:45

Sebastian Knospe (Universität Greifswald): A Cognitive Model of Bilingual Punning

15:30-16:00

Coffee break / Pause café

16:00

Federica Di Blasio (Università di Bologna): La traduction des jeux de mots dans La Disparition de Georges Perec

16:45

Fabio Regattin (Università di Bologna): Traduire les jeux de mots : où en sommes-nous?

17:30

Gordon Gamlin (Kobe University, Japan): Wordplay in Yoko Tawada’s Überseezungen

18:15-18:30

Break / Pause

18:30

Praxisboard: Marc Blancher (Author / Auteur): De l'auteur de jeux de mots aux jeux de mots d'auteur

 

Friday, 8 March 2013 / Vendredi 8 mars 2013

 

Neology & Linguistic Techniques / Néologie & Techniques linguistiques

9:00

Jean-François Sablayrolles (Paris 13 & LDI / Lexiques, Dictionnaires, Informatique): Néologie et jeux de mots

9:45

Vincent Renner (Lyon 2): Lexical Blending as Wordplay

10:30-11:00

Coffee break / Pause café

11:00

Michelle Lecolle (Université de Lorraine, Crem, Metz): Motivation, remotivation : de quelques « jeux de mots », et autres faits de langage

11:45

Alain Rabatel (Lyon 1): Points de vue en confrontation dans les contrepèteries

12:30

Interview / Praxisboard: Valia Sakkou (Media Director)

13:00-14:30

Poster Lunch / Déjeuner avec presentation des posters

 

Pierre Arnaud, François Maniez & Vincent Renner (Lyon 2): Proverbial Occurrences and Wordplay: a Corpus Investigation

Marc Blancher (Eberhard Karls Universität Tübingen / Clermont-Ferrand / Regensburg): «Ça est un bon mot !» ou l’humour (icono-)textuel à la Goscinny

Nicole Drees-Álvarez (Universität Bielefeld): Phonological Substitutions in the Metropolitan Area of Guadalajara, Mexico

Nathan Houstin (Eberhard Karls Universität Tübingen): De la “Mock Turtle” à la “Simili-Tortue”: motivation linguistique et limites de la traduction

Sheelagh Russell Brown (St. Mary’s University, Halifax, Kanada): “O the mind, mind has mountains; cliffs of fall / Frightful, sheer, no-man-fathomed”: The Wordscapes of Gerard Manley Hopkins’ “Terrible Sonnets”

Sarah Säckel (Universität Stuttgart): Jeeves’ and Wooster’s Juggling with Words: Wordplay in P. G. Wodehouse’s Comic Novels

Svea F. Schauffler (Sheffield University): “I’m just crackers about cheese!” – Subtitling Wordplay in Wallace and Gromit into German

Doris Stolberg (Institut für deutsche Sprache, Mannheim): Beyond Wordplay: Lexical Creativity in Tok Pisin and Its Colonial Interpretations

 

 

Genre & Genre Reflection / Genres & réflexions sur les genres

14:30

Monika Schmitz-Emans (Ruhr-Universität Bochum): Plays Around Surfaces and Depths: Transitions Between Two- and Three-Dimensionality Reflected by Wordplays and Puns

15:15

Valeria Caruso (University of Naples „l’Orientale“): Words and Pomegranates: Poetry as Wordplay in Toti Scialoja

16:00-16:30

Coffee break / Pause café

16:30

Pauline Beaucé (Université de Nantes): Les jeux de mots dans le répertoire des théâtres de la Foire au XVIIIe siècle : de la publicité à la satire

17:15

Elena Anastasaki (Eberhard Karls Universität Tübingen): Nursery Crimes: A Tough Egg to Crack. Wordplay, Genre and Meta-Fiction

18:00-18:15

Break / Pause

18:15

Wortspiel im Theater: Sam Lesser (Schauspieler) & Phillip Breen (Regisseur)

 

 

Saturday, 9 March 2013 / Samedi 9 mars 2013

 

Types of Texts & Authors / Types de textes & auteurs (PArt 2)

9:00

Romain Vanoudheusden (Poitiers): Les jeux de mots dans la presse sportive, créateurs de connivence entre journalistes et lecteurs

9:45

Thomas Kullmann (Universität Osnabrück): Wordplay as Courtly Pastime and Social Practice: Shakespeare, Jonson and Lewis Carroll

10:30-11:00

Coffee break / Pause café

11:00

Maik Goth (Ruhr Universität Bochum): Double Entendre in Restoration and Eighteenth-Century Comedy

11:45

Steffen Schneider (Eberhard Karls Universität Tübingen): Wordplay and the Rhetoric of the Silen – Erasmus, Rabelais, and Bruno

12:30-13:00

Final Discussion / Discussion finale

13:00-14:00

Lunch snack and end of the conference / Déjeuner et fin de la conférence

 

 

 

 

Call for papers

Wordplay is a specific case of language use that can be found both in everyday communication and in literary texts. It can fulfil a range of functions: it can be entertaining and comical, it can conceal taboo (in double entendre, for instance), and in literary texts it also influences and supports figural characterisation. On yet another level, however, in these contexts of usage, wordplay also serves as a means to reflect on language and communication. Wordplay thus reveals surprising alternative readings – e.g., Two hunters meet. Both dead. / Tout auteur dramatique est responsable de ses actes. – and emphasises the phonetic similarity of linguistic signs that also points towards relations on the level of content (e.g. Don’t just book it. Thomas Cook it. / Knorr, j’adore). In this way, wordplay reflects on language itself; it is therefore one means of displaying linguistic awareness.

The metalinguistic reflection of wordplay is hence directed both at the recipient and, simultaneously, expresses this kind of reflection on the speaker’s side. The production of unexpected relations between linguistic units often has a comical effect and can be read as a sign of wit, e.g. in advertisements. In literary texts wordplay furthermore illustrates double communication – within the text but also between author and recipient – and does so more effectively than many other stylistic devices in that it breaks through mimesis and becomes auto-referential. Because of its artistic character and its function of metalinguistic reflection, wordplay is a genuine interface phenomenon that reveals characteristics of literary language in everyday communication and that also opens up the possibility to analyse literary texts from a linguistic perspective.

Based on these reflections and an interdisciplinary project on wordplay that combines linguistics and literary studies, this conference aims at the study of wordplay from an interdisciplinary perspective that involves linguistics, literary studies, rhetoric and media studies in different languages, philologies and contexts.

We would like to look at wordplay in everyday communication and in aesthetic / literary texts.  Fields of research may include:

 

- wordplay and metalinguistic reflection

- a systematic approach to wordplay, its forms and functions

- roles of wordplay in different genres

- wordplay in various periods

- wordplay in the works of specific authors

- wordplay and translation

- multilingual wordplay

- multimedial wordplay

 

Papers will be 25 minutes plus 20 minutes discussion and are to be presented in English or French.

The conference will be preceded by a workshop on Wednesday afternoon, involving both students and academics (in German). Participants of the conference are invited to join the workshop as well. Throughout the workshop and the conference, participants from practical contexts of wordplay, i.e. comedians, authors, etc. will present their work and be interviewed.

We plan to publish selected papers presented at the workshop and at the conference with an international publisher.

Please send an abstract of 250 to 300 words in English or French to esme.winter-froemel@uni-tuebingen.de and angelika.zirker@uni-tuebingen.de by April 30, 2012.

 

Important Dates:

- 30 April 2012: Submission deadline for abstracts
- 31 May 2012: Notification of acceptance
- 6 March 2013: Workshop
- 7-8 March 2013: Conference
- 31 October 2013: Submission deadline for full papers

 

Review Committee

Heidi Aschenberg (Universität Tübingen), Matthias Bauer (Universität Tübingen), Hans-Martin Gauger (Universität Freiburg), Johannes Kabatek (Universität Tübingen), Peter Koch (Universität Tübingen), Burkhard Niederhoff (Universität Bochum), Margit Peterfy (Universität Mainz), Britta Stolterfoht (Universität Tübingen), Richard Waltereit (University of Newcastle upon Tyne)

 

--------------------------------

 

Les jeux de mots sont un cas spécifique de l’usage de la langue apparaissant à la fois dans la communication quotidienne et dans la littérature. Dans leurs différents emplois, les jeux de mots peuvent avoir des fonctions variées : ils peuvent être distrayants et comiques, ils peuvent déguiser un sujet tabou, et dans les textes littéraires, ils contribuent également à caractériser les personnages. En outre, une caractéristique fondamentale des jeux de mots est celle de servir à la réflexion sur la langue et sur la communication : les jeux de mots révèlent des interprétations alternatives surprenantes – p.ex. Two hunters meet. Both dead. / Tout auteur dramatique est responsable de ses actes. – et mettent en relief la similarité phonétique des signes linguistiques qui suggère qu’il existe également des relations au niveau du contenu (p.ex. Don’t just book it. Thomas Cook it. / Knorr, j’adore). Par là, les jeux de mots sont un instrument de la réflexion métalinguistique et une manifestation de la conscience linguistique des locuteurs.

Les jeux de mots peuvent ainsi donner lieu à la réflexion métalinguistique et inviter l’interlocuteur à participer à une telle réflexion, conjointement avec le locuteur ayant proposé le jeu de mots. La mise en relief des relations inattendues qui existent entre des unités de la langue a souvent un effet comique, et elle peut s’interpréter comme faisant preuve de l’esprit du locuteur, p.ex. dans les slogans publicitaires. De plus, dans les œuvres littéraires, les jeux de mots illustrent la double communication – la communication au sein du texte, mais également celle entre l’auteur et le destinataire –, et ils peuvent même se considérer comme un moyen stylistique privilégié pour exprimer cette rupture de la mimesis, par laquelle le texte devient auto-référentiel. Par leur élaboration artistique et leur fonction de réflexion métalinguistique, les jeux de mots sont un phénomène d’interfaces qui fait apparaître des caractéristiques du langage littéraire dans la communication quotidienne et qui incite également à analyser les œuvres littéraires selon une perspective linguistique.

Sur la base de ces réflexions et d’un projet de recherche interdisciplinaire sur les jeux de mots unissant la linguistique et les études littéraires, ce colloque aura pour but d’aborder les jeux de mots dans une perspective interdisciplinaire incluant la linguistique et les études littéraires aussi bien que la rhétorique et les sciences des médias, et en tenant compte de jeux de mots dans différentes langues, différentes philologies et différents contextes, dans la communication quotidienne aussi bien que dans des textes esthétiques / littéraires.

Des domaines possibles d’investigation  sont, entre autres :

 

- les jeux de mots et la réflexion métalinguistique

- une approche systématique des jeux de mots, leurs formes et leurs fonctions

- le rôle des jeux de mots dans différents genres

- les jeux de mots à différentes époques

- les jeux de mots dans l’œuvre de différents auteurs

- les jeux de mots et la traduction

- les jeux de mots multilinguistiques

- les jeux de mots intégrant plusieurs médias

 

Les interventions seront de 25 minutes plus 20 minutes de discussion et pourront se faire en français ou en anglais.

Le colloque sera précédé par un atelier qui aura lieu mercredi après-midi  avec la participation d’étudiants et de chercheurs (en langue allemande). Les participants au colloque sont invités à participer également à l’atelier. Pendant l’atelier et le colloque, des interventions et des interviews avec des professionnels pratiquant les jeux de mots (humoristes, auteurs, etc.) sont prévus.

Une sélection des communications présentées lors de l’atelier et lors du colloque sera publiée chez un éditeur international.

Les propositions de communication (250 à 300 mots, en français ou en anglais) peuvent être envoyées à esme.winter-froemel@uni-tuebingen.de et angelika.zirker@uni-tuebingen.de jusqu’au 30 avril 2012.

 

Calendrier :

- 30 avril 2012: Date limite de réception des propositions de communications
- 31 mai 2012: Notification de l’acceptation ou du refus des propositions de communications
- 6 mars 2013: Atelier
- 7-8 mars 2013: Colloque
- 31 octobre 2013: Réception de la version définitive des articles

 

Comité de relecture :

Heidi Aschenberg (Universität Tübingen), Matthias Bauer (Universität Tübingen), Hans-Martin Gauger (Universität Freiburg), Johannes Kabatek (Universität Tübingen), Peter Koch (Universität Tübingen), Burkhard Niederhoff (Universität Bochum), Margit Peterfy (Universität Mainz), Britta Stolterfoht (Universität Tübingen), Richard Waltereit (University of Newcastle upon Tyne)

 

THEMENBEREICHE

Start

Praxisboard und WiT

Workshop und Tagung

Aktivitäten

Publikationen

Kontakt